9 conseils pour l’élaboration de vos devis

Si vous êtes une proposant un service, des travaux ou un produit d’une valeur importante, vous devez proposer un devis que vos prospects vont comparer à ceux de vos concurrents.

Aujourd’hui Paranormale Entreprise vous propose 9 conseils pour élaborer le vôtre.

1 – Renseignez toutes les mentions obligatoires :

Indiquez clairement les coordonnées de votre entreprise, votre numéro SIRET, votre numéro de TVA intra-communautaire, la mention spéciale « pas d’escompte pour paiement anticipé« , la date d’émission et la durée de validité du devis, ainsi que le .

2 – Utilisez un logiciel :

Comme EBP ou Ciel, pour vous permettre de gagner du temps et automatiser l’élaboration de vos devis. Utiliser Excel est bien quand on débute mais efforcez vous de faire un peu plus « pro », en utilisant un logiciel qui mettra en forme votre devis d’une façon adaptée, d’autant plus que ces logiciels représentent un investissement moindre.

3 – Joignez vos conditions de :

Les mêmes que lorsque vous achetez une voiture ou contractez un prêt. Vous devez bien préparer votre prestation et ne pas vous faire piéger par un tatillon. Pour le modèle, une recherche rapide sur le net vous permettra de trouver votre bonheur en adaptant vos propres clauses.

C’est l’endroit ou vous pourrez mentionner vos conditions d’acompte, en général 30% du montant HT.

4 – Soyez précis :

Et étalez votre prestation comme on étale de la confiture sur une tartine. Précisez tout même ce qui vous semble logique et évident car ça ne l’est pas forcément pour le client qui ne connaît pas votre métier. Même si vous ne faites pas payer pour ça.

Plus vous serez pointus dans la description de votre prestation, plus vous ferez pro et moins vous aurez de points de désaccords possibles. Ce détail peut faire la différence lorsqu’on comparera votre devis avec un autre  moins cher mais plus vague.

Incluez également des postes facultatifs pour laisser le choix au , et vous laisser un point de négociation.

5 – Ne faites pas payez votre devis :

Sauf s’il inclut une opération complexe. La gratuité du devis est une évidence pour le grand public et le contraire peut être un frein dans votre prospection.

6 – Faites le rapidement :

Certaines entreprises signalent qu’elles le font dans les 24 ou 48 heures. D’autres viennent 3 mois après … Partez du principe que votre prospect est pressé et ne le perdez pas lorsque c’est le cas. Certains devis très chers passent parce qu’ils sont les seuls.

De la même façon, offrir une date limite de validité du devis est également un bon moyen de créer l’urgence dans l’acte d’achat et précipiter la signature du procrastineur. Certaines entreprises basent toute leur stratégie sur ce détail là.

Par contre ne vous précipitez pas avant de proposer votre devis, faites une offre que vous avez étudié et prenez le temps d’aller chercher les des matières premières : une fois votre devis accepté par le client, vous aurez du mal à justifier une augmentation.

7 – Connaissez l’offre de vos concurrents :

Rien de plus simple, demandez vous même des devis, ou par le biais de vos amis si vous êtes connus.

Mais attention, avoir connaissance du prix de ses concurrents ne veut pas dire que vous deviez les suivre à tous prix, surtout s’ils sont suicidaires, où s’ils font travailler des polonais non déclarés. Dans ce cas précis, vous ne pourrez être concurrentiels que si vous utilisez les mêmes méthodes, mais gardez en tête que tous les clients ne sont pas dupes et ne vont pas obligatoirement vers le moins cher (même si c’est de plus en plus rare).

8 – Assurez vous qu’il soit signé :

C’est bête, mais si vous n’avez pas un exemplaire signé manuellement par le client avec les mentions: « bon pour travaux » ou « lu et approuvé » vous avez des chances de vous asseoir sur le paiement. Même si votre prospect est le Pape, sa parole ne suffit pas alors ne vous laissez pas intimider par un « oui, oui, ne t’inquiètes pas… » Pour avoir fait cette , je peux vous dire que ça peut faire mal d’attaquer un ancien gros client sans espoir d’avoir gain de cause.

L’idéal, si vous souhaitez vous couvrir jusqu’au bout des ongles, est de faire signer un contrat de vente même si un devis signé a la même valeur juridique.

9 – N’oubliez pas la TVA :

Précisez le taux que vous appliquez et l’offre Hors Taxes. C’est bête mais il ne faut surtout pas l’oubliez sous peine de s’exposer à une entourloupe forcée. Pour rappel il existe (pour l’instant)3 taux en France: 5.5%, 7% ou 19.6%.

 

Besoin d'un peu d'aide pour votre entreprise ?

ringbinderlaying 9 conseils pour lélaboration de vos devisComme entrepreneurs, téléchargez GRATUITEMENT plusieurs modèles de documents types, comme des statuts d’entreprise, des modèles de contrats, un règlement intérieur, une convention d'apporteur d'affaires, un rapport de gestion, un modèle de bail, des conditions générales de vente...

Pour ça : 1° - Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Ou 2° - Commentez cet article si vous l'avez aimé :

Depuis 2012, je vous propose mes réflexions, mes coups de gueule mais aussi mes astuces et mes guides pratiques pour permettre à votre entreprise de survivre, voir de se développer, que ce soit dans la vraie vie ou sur le net. Mais comme tout va très vite, il se peut qu’au jour où vous lisiez cet article, il ne soit plus d’actualité, que certaines infos soient erronées ou que certains liens soient invalides. Je vous prie dans ce cas de m’en excuser et je vous remercie par avance de me le signaler dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Le lien de votre commentaire sera en DoFollow à partir de 200 caractères.